Des trucs en perspective,
des arbres de haut,
des crocodiles,
d'une seule ligne

Participation de l’atelier de typographie (master) de la Cambre (Bruxelles) à la troisième édition de la biennale Exemplaires, formes et pratiques de l’édition à Rennes en mars 2019.

« C’est toujours une belle expérience, un truc excitant, de devoir sélectionner les préférés d’un genre, je me disais. Je faisais ça quand j’étais gamine, tout classer et puis remettre des cotes fictives aux auteurs que j’aimais. [...] Le problème qui se posait, qui s’était posé, avait été celui du consensus. C’était quand même un peu con, merci la démocratie, je m’étais dit. [...] Et puis j’ai réflechi mieux à la question qui m'était posée [...] enfin bref j’ai fini par trouver des trucs » – Extrait du texte d’Aurélie William

En automne 2018, on décide de visiter une série de nos bibliothèques personnelles. Discussions, découvertes, et au milieu, quelques objets plus ou moins inconnus pour la plupart d’entre nous, des bandes dessinées. Dans la foulée, on contacte une quinzaine de personnes.

« Nous faisons partie de l’atelier de typographie de l’école La Cambre Arts Visuels (Bruxelles). Nous prenons contact avec vous dans le contexte de notre participation à l’édition 2019 de la biennale Exemplaires – formes et pratiques de l’édition. Cette biennale propose de questionner les pratiques éditoriales contemporaines à travers des sélections d’ouvrages faites par des étudiant·es en école d’art. De notre côté, nous avons choisi de nous extraire des livres qui nous plaisent d’emblée, et nous intéresser à ceux que nous connaissons nettement moins, ou pas du tout. Nous avons décidé de regarder de près la bande dessinée contemporaine, par le versant de l’édition et de l’objet-livre.

Pour enrichir nos connaissances des parutions de ces dernières années, ainsi que nos ressources, nous nous adressons à des personnes qui ont une relation avec le domaine de la bande dessinée, des personnes qui en dessinent, qui écrivent, impriment, éditent, mettent en couleur ou traduisent, des qui en vendent, qui sont passionnées, des qui en lisent avec avidité. Nous les invitons à effectuer une sélection de bandes dessinées. Des bandes dessinées qui leur ont plu, qui les ont ému, qui les ont interpellé ou passionné. Avec cette compilation de sélections, l’idée est d’avoir des multiples éclats de voix et de découvrir plein de nuances possibles dans le champ difficile à cartographier de la bande dessinée.

Il y a autant de livres à sélectionner que de lecteurs et lectrices, et nous avons l’intuition que c’est ce qui les guide vers certains ouvrages que nous devons (faire) découvrir. Nous vous invitons donc à enrichir notre collection de sélections, en choisissant six bandes dessinées francophones parues ces cinq dernières années. Celles-ci peuvent être numériques, et il peut s’agir de revues. Cette collection de sélections trouvera sa place dans une publication que nous allons concevoir et produire. Celle-ci est destinées aux étudiant·es (majoritairement dans le domaine du graphisme éditorial) qui seront présent·es à la biennale Exemplaires à Rennes fin mars 2019. »

Ce mail nous ouvre à de multiples rencontres, discussions et découvertes. On est interpellé·es par la difficulté pour nos contacts de rester dans un champ francophone. On se rend compte que le regard sur ces publications en tant qu’objets est étonnement assez rare. On élargi le panel, on vit les affres prévisibles de tomber d’accord sur une sélection. On tente de définir des critères, qui se rassemblent en final principalement autour de l’objet lui-même et de son contexte de production. Une partie importante de la sélection n’est que difficilement accessible. On fini par faire une sélection de six ouvrages plus un.
Voir le tableau qui reprend notes et votes

Ce document web tente de présenter la part essentielle de ce parcours. Il est envisagé comme une collection de ressources, une liste de lectures, un recueil. C’est aussi endroit pour lequel on dessine collectivement une petite centaine de publications – celles qui entrent dans les critères de sélection –, moment trop rare en master de typographie. Les entretiens sont ici publiés dans leur version longue. Une publication éditée à 500 exemplaires en présente de longs extraits.
Téléchargez un fac-similé de cette publication

Bienvenue.

Affiche, conception éditoriale, conception graphique, entretiens, dessins, impression, relecture, transport, site web : Lucile Billot, Adèle Gallé, Marie-Sophie Robert, Laurine Tribolet, Julien Vallet, Lola Giffart-Bouvier, Ivone Martinez, Mathilde Quentin, Hugo Roger, Francisco Santamouris, Audrey Valton, ainsi que Laure Giletti et Pierre Huyghebaert — Atelier de Typographie, La Cambre. Fonte – titrage : La fragile, Pauline Duvivier – Atelier de Typographie, La Cambre.